Sélectionner une page

Alimentation préparée pour chien

Utilisez de préférence des aliments complets préparés du commerce pour garantir la couverture des besoins de votre chiot en vitamines, en composants nutritifs et en sels minéraux. Ils contiennent tout ce dont votre chien aura besoin pour son développement et sa vie future.

Le rapport phospho-calcique par exemple, devra être contrôlé de très près. La teneur en calcium devra dépasser celle du phosphore de 50%. Une teneur en calcium aussi élevée sera nécessaire à la construction d’os solides.

Vous devriez mettre une gamelle d’eau propre et fraîche à la disposition permanente de votre chien. Cela sera d’autant plus important si vous lui donnez des aliments secs.

Aliments complets

Les aliments complets sont des aliments qui couvrent à eux seuls les besoins nutritionnels et énergétiques du chien. Parmi les aliments complets, il en existe qui sont spécialement développés pour couvrir les besoins et les exigences spécifiques de certains stades de la vie (croissance, gestation, lactation, etc) ou de certaines conditions de vie (chiens de travail par exemple).

Aliments diététiques

Un aliment diététique est un aliment destiné à aider au traitement de certaines maladies ou affections. L’administration d’un aliment diététique pourra être limitée ou illimitée dans le temps, en fonction de la maladie en question. La prise d’un tel aliment sera conseillée par le vétérinaire, après qu’il ait diagnostiqué la maladie. Voici quelques exemples de maladies ou d’affections où une alimentation diététique sera utile :

  • Les maladies rénales
  • Les maladies du foie
  • L’obésité
  • Les maladies cardiaques
  • Le diabète
  • Les diarrhées

Votre vétérinaire pourra établir avec vous un programme d’alimentation diététique si votre animal en a besoin.

Graisses et acides Gras

Les graisses représentent une source importante d’énergie. Elles délivrent le gros des calories. Les graisses peuvent être d’origine carnée ou végétale. En principe, les besoins en graisses peuvent être couverts par les graisses simples. Il sera recommandable d’avoir recours à des graisses complexes contenant des acides gras essentiels que l’organisme du chien ne peut pas synthétiser de lui-même. L’acide linoléique est un exemple d’acide gras essentiel.

Il est contenu en grande quantité dans l’huile de tournesol, dont il sera donc bon de faire usage pour renforcer la santé de la peau et du pelage du chien. La présence de graisses dans l’alimentation est importante pour l’assimilation par l’organisme des vitamines solubles dans les graisses telles les vitamines A, D, E et K.

Manque d’appétit

Le manque d’appétit traduit le manque d’envie de se nourrir. Le manque total de prise de nourriture est nommé anorexie. Le manque d’appétit peut être provoqué par de la fièvre, diverses maladies, ou par le stress. Si vous constatez un manque d’appétit chez votre chiot ou votre jeune chien, consultez un vétérinaire.

Protéines pour chien

La vie sur terre serait impossible sans les protéines. Construites à partir de 20 acides aminés, les protéines recouvrent les fonctions vitales et sont indispensables à la croissance de l’organisme. Les protéines végétales diffèrent des protéines animales par leur composition en acides aminés. Il existe des acides aminés essentiels, c’est à dire que le chien ne peut pas fabriquer lui-même.

Le chiot aura besoin de suffisamment de protéines pour le développement de son système immunitaire, celles-ci devant être faciles à digérer et de haute qualité. Les aliments du commerce pour chiots tiennent compte de ces besoins spécifiques.

Un manque de protéines conduit à différentes maladies, dont les symptômes s’expriment par exemple comme suit : un pelage terne, une peau en mauvais état, une apathie ou trop peu de protéines dans le sang. Le chiot ne pourra se développer correctement que s’il a un apport suffisant de protéines de haute qualité.

Surplus de nourriture

Une alimentation trop abondante est une forme de malnutrition : il sera administré un surplus d’énergie. Une surcharge alimentaire pendant la croissance peut entraîner une accélération de la croissance, des défauts du squelette et peut favoriser une obésité à l’âge adulte. Le rajout de suppléments alimentaires ou de compléments minéraux à une alimentation équilibrée n’est pas indiqué. C’est non seulement inutile, mais nocif.